Minimalisme : méthode Konmari et ma capsule wardrobe

Minimalisme

Cela fait déjà quelque temps que je me suis lancé dans un mode de vie plus minimaliste. J’aime beaucoup l’idée de vivre simplement en limitant ses possessions matérielles : avoir moins, consommer moins, me concentrer sur les expériences plutôt que sur les objets. Cela va aussi avec la réalisation de la surconsommation qui coute beaucoup à la planète et à ses habitants.

Je me sens mieux quand mon intérieur est désencombré et bien rangé (c’est plus facile d’organiser  lorsqu’on limite sa quantité d’objets !)

Pour moi, le minimalisme ne consiste pas forcément à posséder uniquement le contenu d’un sac à dos pour voyager, ou à avoir un intérieur complètement vide (j’aime les décos chaleureuses et vivantes). Je vois le minimalisme davantage comme une manière de consommer qu’une manière de posséder.

La méthode Konmari

"Le vrai problème, c'est que nous avons bien trop de choses par 
rapport à nos besoins et nos souhaits".

- Marie Kondo

J’ai découvert le minimalisme à travers le livre de Marie Kondo : la magie de rangement. J’ai adoré cette méthode. C’est également une philosophie de vie qu’on peut résumer ainsi : vivre avec moins et avec uniquement des objets qu’on aime réellement (des objets qui « procurent de la joie » -« spark joy »-) J’aime aussi la pointe d’animisme de Marie Kondo. J’ai vu beaucoup d’aspects positifs et pratiques : avoir moins de choses à ranger et à nettoyer ! J’ai effectué un premier grand tri à ce moment-là, il y a à peu près deux ans. La méthode est très précise. Il faut trier les objets par catégorie et aller dans un certain ordre. On commence par les vêtements, puis les livres, les objets divers et les souvenirs.

Nos affaires illustrent avec une grande précision l'historique 
des décisions que nous avons prises dans notre vie.
Ranger est un moyen de faire le point sur ce que nous aimons 
vraiment.
- Marie Kondo

Le tri Konmari n’est pas une chose aisée, cela remue beaucoup de choses en soi, de souvenirs, d’attachements, de regrets… On voit sa vie qui défile à travers les objets (et même pas les objets les plus sentimentaux !). Dans son livre, Marie Kondo parle des objets comme s’ils avaient une âme, s’ils pouvaient ressentir. C’est un peu étrange pour nous occidentaux mais j’ai beaucoup apprécié cet aspect. Il faut respecter les objets et les aimer, les remercier. Ils portent beaucoup de choses en eux. Parfois, il faut aussi les laisser partir. Lorsqu’on respecte vraiment les objets, on ne peut que s’opposer à la surconsommation. Cette mentalité ne respecte rien, ni la Terre, ni les êtres vivants, ni les objets. Quand on se rend compte de la quantité d’objets inutiles qu’on a accumulé chez soi, on revoit ses habitudes de consommateur !

C’est difficile de trier, mais une fois le tri fait, ça fait un bien fou ! (c’est une véritable thérapie !) Les souvenirs sont libérés et peuvent partir avec les objets, on garde uniquement ceux auxquels on est très attaché et qui nous apportent de la joie. Si avoir moins et être moins encombré est quelque chose qui vous intéresse, je pense qu’il faut être prêt pour commencer son tri et surtout prendre son temps.

Marie Kondo dit que si on tri en une fois et selon sa méthode, il n’y a pas d' »effet rebond » (le fait de se faire réencombrer et submergé par le bazarre). Je n’ai pas vraiment eu d’effet rebond mais je souhaite quand même refaire un tri par catégorie pour éliminer quelques éléments qui se sont accumulés ou dont je n’ai plus besoin. Mais ce tri va bien plus vite que la première fois !

Porter seulement 30 vêtements ?

On ne peut pas dire que j’ai énormément réaccumulé ces deux dernières années, mais il y a des choses que je ne souhaite pas forcément garder qui n’étaient pas partie avec le premier tri. Je me suis attaqué à ma garde robe et j’ai regroupé tout au même endroit, donner quelques vêtements que je ne mettais plus. J’ai sorti les vêtements que je comptais mettre tous les jours sur des cintres.

J’aime beaucoup le défi minimaliste 333 : utiliser dans sa garde-robe seulement 33 éléments pendant trois mois. 33 éléments tout compris : vêtements, chaussures, accessoires. Finalement pour l’instant j’en ai 30. (Au début, 30 me semblait un gros nombre, et en fait, cela ne fait pas tant que ça !) Je vais voir si je tiens avec ça !

Pour mes vêtements de grossesses : J’ai un peu honte d’avoir craqué pour des vêtements pas éthiques du tout, j’aurais pu acheter d’occasion (mais je les aime vraiment et je suis hyper bien dedans !) Mais mon nombre d’achat est raisonnable je pense et peut être que je pourrai les utiliser pour plusieurs grossesses en en prenant soin.

Ma « capsule wardrobe » : tout est suspendu, il manque sur la photo ce que je porte.

vêtements

2 pantalons (grossesse), 1 salopette

3 débardeurs (grossesse) + 1 débardeur

2 t-shirt manche longue

2 collants (grossesse)

2 petits gilets, 2 gros gilets, 1 gros pull

2 vestes style tailleur

1 robe

3 leggings (intérieur)

1 manteau

1 paire de chaussure, 1 paire de botte, 1 paire de basquet (sport)

3 écharpes/foulards

1 pyjama (haut et bas)

Cela me fait 30 éléments sans compter les sous-vêtements et chaussettes. Mon objectif est de porter un peu tout, s’il y a des choses que je ne porte jamais, je les enlèverai de la penderie. Je verrai si je tiens avec ça en faisant une lessive par semaine ! Je peux comprendre que certains puissent trouver cela ennuyeux de porter toujours la même chose, personnellement, ça ne me dérange pas, et surtout je vois ça comme un défi, un « exercice minimaliste » pour quelque temps !

Il y a des nombreux avantages à cette organisation : moins de « charge mentale » car moins de temps pour choisir ses vêtements, moins de tendance à accumuler avant la lessive, une organisation plus simple, je sais exactement ce que j’ai et ce que je peux mettre. Inconvénient : là c’est vraiment très juste, mais c’est parce qu’il y a beaucoup de chose que je ne peux plus mettre dans mes vêtements préférés (et je ne pourrais plus mettre certains de ces vêtements dans quelques mois). Peut-être que je devrai me racheter des choses en cours de grossesse, je verrai !

Je referai un point dans quelque temps pour vous dire comment je m’en sors ! Prochaine étape du tri, les livres !

J’espère que vous allez bien ! A bientôt !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s